Casse-tête visa – Turquie

Il n’y a pas besoin de visa pour les résidants français pendant 90 jours. La carte d’identité suffit pour passer la frontière.

Il est d’ailleurs préconisé d’éviter de faire tamponner son passeport et de préférence montrer sa carte d’identité. En effet, les tampons de la Turquie sur un passeport peuvent constituer un élément de refus pour le visa chinois, par exemple. Le gouvernement chinois n’apprécie guère les musulmans, excepté pour le commerce. Visas ou tampons turcs, iraniens, irakiens ou même pakistanais peuvent bloquer une demande. L’ouest de la Chine est encore peuplée de musulmans du peuple Ouïghour (turcophones), cela explique peut-être leurs réticences à faire entrer des personnes ayant séjournées dans des pays turcophones.

L’est de la Turquie est une région compliquée politiquement. Depuis la chute de l’Empire ottoman, la Turquie a fermé ses frontières avec l’Arménie et ces dernières sont bien gardées. Il n’est donc pas possible de sortir a l’est du pays sauf pour se rendre en Géorgie où la frontière est ouverte en deux points. Au sud, il est apparemment facile de passer en Iran ou en Irak.

Nombre de jours autorisés sans visa

90 jours sur une période de 180 jours.

Passage de la frontière – Entrée

La ville d’Ipsala

Passage de la frontière – Sortie

La ville de Sarp

Sources et ressources

Où sommes nous en ce moment ?

Venez voir nos photos et suivez nous sur la route, presque, en direct en cliquant ici !

Jetez un coup d’œil à notre Carnet de voyage !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s